Préparation au mariage catholique

Étapes vers l’autel

Il est communément convenu entre les diocèses qu’un couple cherchant à se marier dans l’Église catholique suivra les exigences du diocèse où IL VIENT (ou choisira l’un de ses diocèses d’origine s’il vit dans deux diocèses différents). Il appartient au couple de vérifier que ces exigences seront acceptables dans le diocèse où il se marie, s’il est différent du diocèse où il vit.
La paroisse qu’ils fréquentent là où ils vivent préparera leur dossier qui sera envoyé à la paroisse où ils se marieront.
En cas de doute sur le diocèse dans lequel vous vivez, retrouvez-le avec votre code postal en cliquant ici.

Contact initial avec le prêtre (ou le diacre)
Entre 6 et 12 mois avant la date proposée pour votre mariage.
Rencontrez le prêtre ou le diacre de votre paroisse, même si ce ne sont pas eux qui célébreront votre mariage.
Toutes les formalités administratives seront effectuées dans votre paroisse d’origine, puis votre dossier sera envoyé à votre paroisse de mariage, le cas échéant.
Processus d’évaluation :
On évalue à ce moment-là si vous êtes prêt pour le mariage sacramentel et on rassemble les documents nécessaires.
Inventaire prénuptial, généralement l’inventaire Foccus, fait à la paroisse avec des séances de suivi, ou le programme Préparer et enrichir qui peut aussi être fait au niveau de la paroisse.
Certificat de baptême
Il vous faut une copie datant de moins de six mois, que vous pouvez obtenir auprès de la paroisse où vous avez été baptisé. Envoyez une enveloppe timbrée et adressée à la paroisse où vous avez été baptisé avec votre nom complet, votre date de naissance et le nom de vos parents.
(Par « baptisé », l’Église entend baptisé dans toute tradition chrétienne qui baptise selon la formule trinitaire : au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et avec de l’eau.)
Preuve de décès du précédent conjoint, ou annulation si vous étiez précédemment marié
(Document expliquant ce qu’est une annulation ou une déclaration de nullité)
Cliquez ici pour une liste des motifs possibles d’une déclaration de nullité.
Formulaire de liberté de mariage, fourni par la paroisse. (exemple)
Dispensations
En cas de circonstances particulières, des formulaires spéciaux devront être remplis et des autorisations requises :

  • Dans le cas où une personne catholique se marie avec une personne baptisée, non catholique, vous devrez remplir un formulaire de dispense
  • Dans le cas où une personne catholique se marie avec une personne non catholique, non baptisée (juive, musulmane, athée, mormone, etc..) un formulaire de dispense de disparité de culte est nécessaire.
  • Dans le cas où une personne catholique se marie en dehors d’une église catholique (synagogue, temple, église chrétienne, etc.), il faudra une dispense de la forme canonique du mariage.

Si vous n’êtes pas sûr de ce qui vous concerne, veuillez vérifier ce lien.
Chacun de ces formulaires prendra du temps pour être approuvé, alors assurez-vous d’aborder les questions avec votre pasteur lors de votre première rencontre.
En bref :
EXIGENCES DE L’ÉGLISE
– Certificats de baptême datés dans les six mois précédant la date du mariage
– Entretien initial avec le clergé officiant au moins six mois avant la
date prévue
du mariage
– Remplissage de l’Inventaire pré-.Marital Inventory
– Certificat de participation à un programme officiel qualifié de préparation au mariage
– Affidavits pré-maritaux (dans certains cas)
EXIGENCES CIVILES
– Copies certifiées conformes des certificats de naissance du Bureau des statistiques de l’état civil de la ville et de l’État de votre
naissance.
– Licence de mariage
Présumant que vous êtes jugé prêt à aller de l’avant, vous pouvez commencer les plans liturgiques du mariage. Vous serez également informé des directives de la paroisse et de tous les coûts ou offrandes impliqués.
Dans le cas où le prêtre ou le diacre estime que vous n’êtes pas prêt à aller de l’avant, il vous donnera les raisons de sa recommandation de retarder votre mariage. Si vous n’êtes pas d’accord avec sa décision, il peut vous adresser à un autre prêtre ou diacre ; ou vous pouvez faire appel de cette décision. Le prêtre ou le diacre vous expliquera la procédure d’appel à ce moment-là.
Si le mariage est temporairement retardé, vous pouvez faire appel à l’évêque par l’intermédiaire de son représentant, le vicaire épiscopal, dans une région donnée.
Préparation au mariage officiel

  • Un cours de préparation au mariage (vous êtes au bon endroit pour cela !) www.CatholicMarriagePrep.com, approuvé par l’USCCB.
  • Pour d’autres options, consultez le site Web de votre diocèse d’origine.
  • Un cours ou une formation d’introduction à la planification familiale naturelle (PFN), selon les exigences de votre diocèse d’origine (consultez le site Web de votre diocèse d’origine).
  • Une retraite d’un week-end pourrait également être requise.
  • Réception du sacrement de réconciliation

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *