Injection de GnRH

Question du producteur de 2012

Q : Que fait une injection de GnRH pour la vache au moment de l’insertion du CIDR ? (2 mai 2012)

A : La GnRH va provoquer la libération de LH (hormone lutéinisante) par l’antéhypophyse. Des exemples de GnRH que les producteurs utiliseraient dans un programme de synchronisation œstrale seraient Cystroelin, Factrel, Fertagyl et Ovacyst. La GnRH provoque une poussée de LH dans les 2 à 4 heures suivant l’injection.

Si la vache ou la génisse ont de gros follicules (au moins 10 mm de diamètre) présents sur l’ovaire, la GnRH induira l’ovulation de ces follicules environ 24 à 30 heures après l’injection de GnRH. Cette ovulation se produira sans que vous voyiez ces femelles montrer des signes d’œstrus ou de chaleur car le corps jaune produit de la progestérone et/ou vous avez inséré un CIDR empêchant la femelle de montrer les signes visuels de chaleur.

La GnRH dans le protocole de synchronisation vous permet de contrôler ce qui se passe avec les follicules sur l’ovaire et de provoquer le  » turn over  » des follicules.

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre module d’apprentissage du cycle œstral ou la publication UNL Extension Synchronizing Estrus in Beef Cattle, EC283 (PDF 1,18MB).

Dr. Rick Rasby Dr. Rick Rasby, professeur de sciences animales
Sciences animales, Université de Nebraska-Lincoln, Lincoln, NE

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *