Denny Doherty

En 1963, Doherty a noué une amitié avec Cass Elliot alors qu’elle faisait partie d’un groupe appelé les Big 3. Lors d’une tournée avec les Halifax III, Doherty a rencontré John Phillips et sa femme, le mannequin Michelle Gilliam.

Quelques mois plus tard, les Halifax III se sont dissous, et Doherty et leur accompagnateur, Zal Yanovsky, se sont retrouvés fauchés à Hollywood. Elliot a convaincu son manager de les engager. Ainsi, Doherty et Yanovsky rejoignent le Big 3 (portant le nombre de membres à quatre). Peu après, après avoir ajouté encore plus de membres au groupe, ils ont changé leur nom pour devenir les Mugwumps, qui se sont rapidement séparés pour cause d’insolvabilité. Yanovsky a ensuite formé les Lovin’ Spoonful avec John Sebastian.

A peu près à cette époque, le nouveau groupe de Phillips, les New Journeymen, avait besoin de remplacer le ténor Marshall Brickman, qui avait quitté le groupe pour faire carrière dans l’écriture télévisuelle. Doherty, alors au chômage, remplit le poste. Après l’abandon des New Journeymen en tant que groupe au début de l’année 1965, Elliot est invité à participer à la formation d’un nouveau groupe, qui devient le Magic Cyrcle. Six mois plus tard, en septembre 1965, le groupe signe un contrat d’enregistrement avec Dunhill Records. Changeant de nom pour devenir les Mamas and the Papas, le groupe commence rapidement à enregistrer son premier album, If You Can Believe Your Eyes and Ears. La chanson « Creeque Alley » des Mamas and the Papas retrace brièvement cette histoire. Doherty a chanté en solo sur « California Dreamin' » sorti en décembre 1965 avant la sortie du premier album début 1966.

Relation avec Michelle PhillipsEdit

Cette section ne cite aucune source. Veuillez aider à améliorer cette section en ajoutant des citations à des sources fiables. Le matériel non sourcé peut être contesté et supprimé. (Mars 2018) (Savoir quand et comment supprimer ce message modèle)

À la fin de 1965, Doherty et Michelle Phillips ont entamé une liaison. Ils ont réussi à la garder secrète pendant les premiers jours de succès du groupe. Lorsque la liaison a été découverte, John et Michelle ont déménagé dans leur propre résidence (ils avaient partagé une maison avec Doherty), et le groupe a continué à enregistrer ensemble. Finalement, le groupe a signé une déclaration en juin 1966 avec le soutien total de leur maison de disques, renvoyant Michelle du groupe. Elle est rapidement remplacée par Jill Gibson, petite amie du producteur du groupe, Lou Adler. Le passage de Gibson en tant que « Mama » a duré deux mois et demi.

En raison de la demande des fans, Michelle a été autorisée à réintégrer le groupe en août 1966, tandis que Gibson a reçu une somme forfaitaire pour ses efforts. Le groupe a complété son deuxième album (intitulé simplement, The Mamas and the Papas) en réenregistrant, remplaçant ou superposant de nouvelles parties vocales de Michelle Phillips sur les voix de Jill Gibson en studio.

Après une série de singles à succès, de nombreuses apparitions à la télévision, un troisième album studio réussi (The Mamas and the Papas Deliver en mars 1967), et la participation du groupe au Monterey International Pop Festival (qui avait été organisé par John Phillips et Lou Adler) en juin 1967, un voyage malheureux en Angleterre en octobre 1967 fragmente la dynamique du groupe déjà endommagée. Elliot démissionne après une insulte cinglante de John Phillips (bien qu’elle revienne pour compléter ses parties pour le quatrième album du groupe, The Papas and the Mamas, qui sort finalement en mai 1968). À ce moment-là, Michelle avait donné naissance à Chynna Phillips (en février 1968) et une déclaration officielle avait été publiée pour annoncer la disparition du groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *