Bruce Springsteen

La tournée Born in the U.S.A. a commencé un vendredi soir. Le dimanche précédent, Bruce a invité un chanteur roux qu’il connaissait de la scène musicale de Jersey Shore à venir à l’une des dernières répétitions du E Street Band. Un jour plus tard, la chanteuse est engagée et on lui dit de faire ses valises : elle fait partie du groupe, et elle doit être à St. Paul dans trois jours.

La décision a peut-être été prise à la dernière minute, mais Patti Scialfa n’était certainement pas une inconnue lorsqu’elle a rejoint le E Street Band. Elle et Bruce étaient amis, ayant assisté aux mêmes spectacles au Stone Pony de nombreux soirs au début des années 80. Patti avait fait une tournée avec Southside Johnny et les Asbury Jukes, et elle avait travaillé avec Tone, le groupe que David Sancious avait formé après avoir quitté le E Street Band. Elle avait fait ses études à l’école de musique de l’université de Miami et à l’université de New York. Alors qu’elle tentait pour la première fois de gagner sa vie en jouant de la musique au milieu des années 70, elle avait répondu à une annonce dans le Village Voice qui l’avait conduite à une audition avec le E Street Band ; elle avait même enregistré avec Bruce en studio lors des sessions de Born in the U.S.A., posant une piste vocale qui n’a pas été utilisée sur le disque.

Bruce avait déjà utilisé des voix féminines dans le passé dans sa musique, notamment pendant le passage de cinq mois de Suki Lahav dans une première incarnation du groupe, mais ajouter une chanteuse à plein temps,  » briser le club des garçons « , comme Bruce l’a noté des années plus tard, était un grand changement. Au départ, son rôle était de s’assurer que « quelqu’un allait toucher cette note, tous les soirs », mais la présence d’une femme dans le groupe a également apporté un nouvel élément à l’impact visuel du groupe. L’interaction homme/femme qui était possible avec la présence de Patti est devenue un élément clé de la tournée Tunnel of Love en 1988, avec Patti dans un rôle de vedette au centre de la scène avec Bruce sur  » Tougher Than the Rest « ,  » Tunnel of Love  » et  » One Step Up « , entre autres.

Etant tombés amoureux lors de la tournée Tunnel, Bruce et Patti se sont mariés en 1991 ; ils ont trois enfants. L’équilibre de Patti entre sa vie de famille et son rôle dans l’actuel E Street Band a conduit à son absence périodique de la scène, Bruce notant avec humour que, avec des adolescents à la maison, « le fort doit être gardé ».

Rumble Doll, le premier album solo de Patti, est sorti en 1993. 23rd Street Lullaby suit en 2004, ainsi que sa première tournée solo (avec un invité spécial nommé Bruce qui apparaît de temps en temps). Elle a également assuré la première partie du dernier spectacle de la tournée Vote for Change à la Continental Airlines Arena en 2004. Lorsque son album le plus récent, Play It as It Lays, est sorti en même temps qu’une tournée du E Street Band, la chanson « Town Called Heartbreak » de Patti a été ajoutée au set du E Street, interprétée en duo entre Patti et Bruce lors de la première étape de la tournée Magic en 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *